Aller au contenu


Le sexe


  • Veuillez vous connecter pour répondre
63 réponses à ce sujet

#1 Guest_marinclaire_*

Guest_marinclaire_*
  • Guests

Posté 14 avril 2007 - 12h24

Une petite fille explique à sa mère combien elle a les mains gelées.

Sa mère lui répond: 'ma chérie, mets tes mains entre tes jambes et tu verras qu'elles se réchaufferont rapidement'.

La petite fille écoute sa mère, mets ses mains entre ses jambes et après quelques minutes lui dit 'c'est vrai maman, ça a fonctionné, mes mains sont chaudes maintenant'.
  
Le lendemain à l'école, après la récréation, le copain de la petite fille lui dit 'Ah, j'ai les mains gelées'
  
La petite fille se souvient du conseil de sa mère et lui dit 'mets tes mains entre mes jambes, tu verras, elles se réchaufferont'.

Le petit garçon s'exécute et après un moment lui dit 'Wow, elles sont réchauffées, ça a fonctionné'.

Le lendemain, le petit garçon retourne voir la fillette et lui dit 'Ah!, j’ai le bout du nez complètement gelé... '
La fillette pense un moment, puis se dit que ça devrait  fonctionner avec le nez aussi et dit au garçon de mettre son nez entre ses jambes.
  
Le lendemain, le petit garçon retourne encore voir la fillette, cette fois-ci il s'exclame ' ah, je ne sais pas ce que j'ai, mais j'ai le pénis gelé'.
  
Vous devinez la suite... donc le garçon s'exécute.

En rentrant à la maison le soir, la fillette court vers sa mère 'maman, maman... est-ce que tu connais ça des pénis toi ?'

La mère sursaute... 'Euh ben oui ma chérie, maman connaît ça pourquoi

La fillette toute souriante lui répond 'As -tu vu le dégât que ça fait quand ça dégèle ? '


#2

  • Guests

Posté 21 avril 2007 - 21h24

1. Le sexe est un beau traitement. Des tests scientifiques prouvent que lorsqu'une femme fait l'amour, elle produit un certain degré d'hormones estrogène, ce qui lui donne des cheveux luisants et une peau douce.
2. Faire l'amour doucement et tendrement réduit les problèmes de peau, les démangeaisons et grains de beauté. La sueur produite nettoie les pores et rend votre peau luisante.
3. Faire l'amour brûlera plus de calories que ceux que vous aurez accumulés durant votre repas romantique.
4. Le sexe est un des sports les plus sécuritaires que tu peux pratiquer. Il étire et raffermit chaque muscle de ton corps. C'est plus agréable que nager 20 longueurs et tu n'as pas besoin de chaussures spéciales.
5. Le sexe est une thérapie miraculeuse pour les dépressions légères. Des endorphines couleront dans tes veines produisant une sensation d'euphorie et vous laissant avec une sensation de bien-être.
6. Plus vous faites l'amour, plus on vous fera d'offres. Les personnes
sexuellement actives et sainement sécrètent une plus grande quantité de phéromones. C'est en effet une odeur qui rend l'humain fou de désirs, homme comme femme, dépendamment de vos goûts.
7. Le sexe est le tranquillisant le plus sécuritaire au monde. Il est
effectivement 10 fois plus efficace que les VALIUM.
8. Embrasser chaque jour éloigne le dentiste. La salive nettoie et fait
diminuer le niveau d'acide qui cause les caries et prévient contre la plaque dentaire.
9. Le sexe, contrairement à la croyance populaire, ne donne pas le mal de tête mais plutôt le soulage !! Lorsque tu fais l'amour, tu soulages toutes
pressions dans les vaisseaux sanguins de ton cerveau.
10. Faire souvent l'amour soigne l'écoulement nasal. Le sexe est en
médicament naturel contre l'asthme et la fièvre des foins.


#3 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 01 février 2012 - 05h35

C'est l'heure de pointe dans le métro. Deux secrétaires rentrent du travail dans un wagon bondé. La première murmure à l'oreille de l'autre :
- Gisèle, je ne peux pas me retourner, dis-moi si le type qui est derrière moi est beau..
- Il est jeune, fait l'autre.
- Je te demande s'il est beau ! Je le sens bien qu'il est jeune !


#4 maraledy.idf

maraledy.idf

    Doyenne du site

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 091 messages
  • Gender:Female

Posté 04 février 2012 - 11h59



- L'anniversaire des trois princesses  

Un roi a trois filles, des triplés. Il se rend compte que demain, c'est leur anniversaire. Alors il leur dit :
" - Demain soir, pour votre anniversaire, vous êtes autorisées à inviter votre petit ami à dormir la nuit. "

Le lendemain soir, le roi passe devant la porte de la première de ses triplés et il l'entend crier.
Il passe devant la porte de la deuxième et il l'entend rire.
Il passe devant la porte de la troisième et entend....rien !

Le lendemain matin il va poser la question à la première :
" - Au faite, hier soir je suis passé par hasard devant ta porte et je t'ai entendu crier, pourquoi ? "
Et celle-ci lui répondit :
" - Bah papa, une grande queue dans un petit trou, ça fait mal !"
Puis il demande à la deuxième :
" - Au faite, hier soir je suis passé par hasard devant ta porte et je t'ai entendu rire, pourquoi ? "
Et celle-ci lui répondit :
" - Bah papa, une petite queue dans un gros trou ça chatouille !"
Puis il va voir la troisième et lui demande :
" - Au faite, hier soir je suis passé par hasard devant ta porte et j'ai rien entendu, pourquoi ? "
Et celle-ci lui répondit :
" - Bah papa, tu m'as toujours dis de ne pas parler la bouche pleine !"



#5 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 12 février 2012 - 02h22

Une femme rentre chez elle tout essoufflée et dit à son mari :
- Chéri ! Si tu savais ce qui vient de m'arriver dans le parking de l'immeuble ! Je venais de garer la voiture, quand un type avec un énorme couteau m'a sauté dessus en criant :
« Ou je te viole, ou je te tue ! »
- Mon Dieu ! s'écrie le mari. Et alors ?
- Alors, me voilà..


#6 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 13 février 2012 - 13h47

En ce dimanche matin, une pensée pour les ecclésiastiques.
> >
> > Un évêque, un peu joueur, dit :

> > - Et si on faisait un concours de mots croisés puisqu'on a tous le même journal ?


> > Tout le monde s'y met, au bout de 15 minutes, l'évêque s'écrie :

- Ça y est, j'ai fini !
> > La bonne sœur, 2 minutes plus tard :

- J'ai fini moi aussi, mais ce n'était pas évident.
> > Dix minutes plus tard, le curé se gratte toujours la tête.
> > L'évêque vient à son secours :

- Mais qu'est-ce qui vous embête curé ?
> > - Ben, le 3 horizontal... j'ai bien la deuxième lettre, le "O", la troisième le "U", la quatrième le "I", ensuite "L", "L", "E" et "S"...
> > Mais je ne vois pas du tout, est-ce nouilles ou mouilles, non je ne vois pas.
> > L'évêque :

- Voyons la définition : "se vident quand le coup est tiré". Mais, c'est évident, ce sont les douilles, bien sûr.
> > La sœur, d'une petite voix :

- Quelqu'un a une gomme ?

"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#7 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 17 février 2012 - 02h03

Un homme arrive à l'hôpital avec la jambe cassée.
- Ça vous est arrivé comment ? demande l'interne.
- En voulant éviter un enfant.
- Et vous avez perdu le contrôle de votre voiture ?
- Non. Je suis tombé du lit..


#8 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 18 février 2012 - 05h35

A l'occasion d'une grande soirée, une jeune femme étrenne une nouvelle robe. Au moment de pénétrer dans la salle, elle demande à son cavalier :
- Mon décolleté n'est pas trop profond ?
L'autre se penche et dit :
- Est-ce que vous avez du poil sur la poitrine ?
- Bien sûr que non, voyons !
- Alors, il est trop profond..


#9 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 18 février 2012 - 21h18

Un colonel aborde une prostituée…

- Dites-moi, est-ce que pour 100 euros vous accepteriez ma compagnie pour la nuit ?

- Oh, ben oui, bien sûr, sans problème !

Alors le colonel se retourne : "Compagnie, en avant, marche !"

"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#10 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 19 février 2012 - 20h59

Image IPB
Une femme aide son mari à installer son nouvel ordinateur.
> > > > > > > > > > > Une fois l'installation complétée, elle dit à son mari qu'il doit choisir un mot de passe. Un mot dont il se souviendra car il en aura besoin pour démarrer sa session.
> > > > > > > > > > > L'homme un peu macho... voulant passer un message à sa femme... choisit son mot de passe et est impatient de voir sa réaction.
> > > > > > > > > > > Alors, quand l'ordinateur lui demande son mot de passe... il regarde sa femme d'un air séducteur et tape:
> > > > > > > > > > > ...... P...
> > > > > > > > > > > .... E...
> > > > > > > > > > > .... N...
> > > > > > > > > > > .... I...
> > > > > > > > > > > .... S... Quand le mari clique sur " enter ", sa femme se roule par terre, tordue de rire... L'ordinateur a répondu à son mari :
Image IPBTrop court.....Accès refusé... ! > >

"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#11 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 23 février 2012 - 21h24

Un homme rentre l'après-midi du boulot et vient embrasser sa femme en lui disant : « Ce soir j'ai une réunion avec mon patron. Ne m'attends pas pour le dîner. » Puis il va prendre sa douche.
Sa femme, suspecte, décide de fouiller ses poches et finit par trouver un petit mot doux où c'est écrit : « Chéri, ce soir, au dîner, il y aura du canard à la sauce béchamel ».
En sortant de la salle de bain, ...l'homme retrouve sa femme allongée sur le lit dans un déshabillé sexy et une position très suggestive. Alors bien entendu, le couple fait l'amour passionnément. Et l'homme part à sa fameuse « réunion »……Quand il arrive chez sa maîtresse, crevé bien-sûr; il lui dit : « Tu sais chérie, j'ai eu une journée épuisante au bureau. Alors je préfère qu'on dîne puis qu'on regarde simplement la télé ensemble. »
Sa maîtresse trouve cela très étrange et décide de lui fouiller ses poches. Elle retrouve le mot doux qu'elle avait elle-même écrit mais avec une phrase ajoutée: « Je t'envoie le canard. Mais j'ai déjà prélevé la sauce béchamel »

"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#12 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 11 mars 2012 - 04h50

Une lady dit à son époux :
- Darling, Jeremy va avoir seize ans. Il faut l'informer des mystères de la vie, c'est à vous de le faire. Mais c'est un enfant sensible. Alors parlez-lui des abeilles, des pigeons, des chevaux..
- Entendu, my dear.
Et l'homme va voir son fils :
- Jeremy, vous vous souvenez de ce que nous avons fait à Londres la semaine dernière avec ces deux charmantes personnes ?
- Oui, père.
- Eh bien, votre mère vous fait dire que pour les abeilles, les pigeons et les chevaux, c'est pareil.


#13 Guest_ptite mouche_*

Guest_ptite mouche_*
  • Guests

Posté 15 mars 2012 - 05h24

Deux amies en vacances au Club Med, au Sénégal, se font leurs confidences.
- Figure-toi, dit l'une, qu'hier soir, en me promenant sur la plage après dîner, je suis tombée sur deux Noirs complètement nus avec des sexes énormes ! Je crois que je n'ai jamais couru aussi vite de ma vie !
- Et alors ? fait sa copine.
- Alors, rien !.. Impossible de les rattraper..


#14 maraledy.idf

maraledy.idf

    Doyenne du site

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 091 messages
  • Gender:Female

Posté 10 avril 2012 - 08h45


  







> Oh Le con !



> Je me rappelle la première fois avec un préservatif, j'avais à peu près 16 ans.  
> > > > > > > > > >   Je suis allé à la pharmacie acheter une boîte.
> > > > > > > > > >   Il y avait cette belle jeune assistante derrière le comptoir
> > > > > > > > > >    et elle pouvait voir que c'était la première fois que j'achetais des préservatifs.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >  Elle m'a donné un emballage et m'a demandé si je savais comment l'utiliser.
> > > > > > > > > >   J'ai été honnête et je lui ai dit :
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   'Non pas vraiment, c'est la première fois!'
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Elle a ouvert un sachet,
> > > > > > > > > >   en a sorti un et l'a enfilé sur son pouce.
> > > > > > > > > >   Elle m'a dit de toujours m'assurer qu'il était bien en place.
> > > > > > > > > >   Je devais avoir l'air confus ...
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Elle a jeté un coup d'oeil autour pour s'assurer qu'il n'y avait personne.
> > > > > > > > > >   'Un instant' dit-elle en allant barrer la porte.
> > > > > > > > > >    Elle me prit la main, et me conduit à l'arrière.
> > > > > > > > > >   Elle a déboutonné sa blouse et l'a retirée.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Elle a détaché puis enlevé son soutien-gorge.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   'Est-ce que je t'excite ?' a t-elle dit.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Je n'ai pu que faire oui d'un signe de tête.
> > > > > > > > > >   Elle m'a dit que c'était le temps de mettre le préservatif.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Pendant que je m'exécutais,
> > > > > > > > > >   elle a retiré sa jupe,
> > > > > > > > > >   son slip et s'est étendue sur le bureau.
> > > > > > > > > >    
> > > > > > > > > >   'Vas-y,
> > > > > > > > > >    on n'a pas beaucoup de temps' qu'elle me dit.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Alors, je suis monté sur elle.
> > > > > > > > > >    C'était si bon que, malheureusement,
> > > > > > > > > >    je n'ai pu me retenir très longtemps.
> > > > > > > > > >    Elle m'a regardé un peu déçue.
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >  'Avais-tu bien mis ton préservatif au moins ?' dit-elle.  
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >   Certainement, lui dis-je avec assurance en lui montrant mon pouce ...
> > > > > > > > > >  
> > > > > > > > > >    Elle a perdu connaissance ! ! ! ! !    
> > > > > > >    
> > > > > > >    Oh le Con !!!!!!!

>

#15 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 16 avril 2012 - 20h06

Femmes de 8-78 ans

Image IPB

Quelle est la différence entre une fille ou femme de

8, 18, 28, 38, 48, 58, 68, et 78 ans au lit?

À 8 ans

Image IPB

Vous l'emmenez au lit et vous lui raconter une histoire!

À 18 ans

Image IPB

Vous lui raconter une histoire pour l'emmener au lit!
À 28 ans
Image IPB

Vous n'avez plus besoin de raconter une histoire pour l'emmener au lit!

À 38 ans
Image IPB

Elle vous raconte une histoire et vous emmène au lit!

À 48 ans

http://cartespostale.../1299704029.gif

Elle raconte une histoire pour éviter d'aller au lit!

À 58 ans

http://cartespostale.../1316699238.gif

Vous restez au lit pour éviter ses histoires!

À 68 ans

http://cartespostale.../1316700866.gif

Si vous l'emmenez au lit, ce sera toute une histoire!

À 78 ans

http://cartespostale.../1316701681.gif

Quel lit ? Quelle histoire ?Mais qui diable êtes-vous ?


190 374 personnes font l'amour en ce moment même
212 130 personnes s'embrassent

Les autres lisent des e- mails


http://cartespostale.../1311698539.gif
"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#16 galoupia

galoupia

    Yata Mega God

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 7 912 messages
  • Gender:Male
  • Location:dans la douceur de la Loire

Posté 29 avril 2012 - 20h15

Un Belge lit dans un magazine qu'il est possible de faire durer l'acte sexuel si on se masturbe avant.

Il décide de faire un petit essai le soir même.

Problème : Où le faire ?

Il pense aux toilettes Non, trop fréquentés.

Derrière son bureau ? Non, trop risqué.

Dans le jardin public ? Non, trop d'enfants autour.

Et puis, en rentrant chez lui, il trouve la réponse :

Il va s'arrêter, se garer sur le bas côté, se glisser sur le dos sous sa bagnole (un 4x4) et faire semblant de vérifier en dessous. Il y va, baisse son pantalon, fermé les yeux et pensé très fort à sa copine.

Juste au moment crucial, il sent quelqu'un tirer sur le bas de son pantalon. Ne voulant pas perdre son rythme si près du but, il garde les yeux fermés et continue.

On tire encore sur le bas du pantalon.

Toujours les yeux fermés et s'activant, il crie :

- Qui c'est ?

- Un policier lui répond-on. Qu'est-ce que vous faites ?

- Je vérifie l'essieu arrière, répond le Belge. Je pense qu'il est foutu.

- Bon, ok, dit le policier. Et puisque vous y êtes, vérifiez aussi le frein à main : Votre voiture est à 200 mètres d'ici ".

"Le bonheur n'est pas dans la possession maladive de tout ce qui existe, mais dans la jouissance paisible du nécessaire."Image IPB

Image IPB


#17 sawubona94

sawubona94

    Yata accro

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 12 849 messages
  • Gender:Male

Posté 15 octobre 2012 - 17h42

Au Congo Démocratique (Kisangani, Province Orientale)

Un homme téléphone à sa Maman:
Le Fils : Maman, j'ai le SIDA.
La Maman : Ne reviens pas a la maison, mon fils.
Le Fils : Pourquoi pas, Maman ?
La Maman : Si tu reviens à la maison, tu vas contaminer ta femme.
Ta femme va transmettre la maladie à ton frère, Ton frère à notre bonne,
Notre bonne à ton père, Ton père à ma sœur,Ma sœur à son mari,
Lui à moi, Moi au jardinier, Le jardinier à ta sœur
Et si ta  sœur  attrape le SIDA.....
Donc au nom de DIEU, SAUVE TA FAMILLE ET TON VILLAGE
ET NE REVIENS PAS A LA MAISON,
VA PLUTÔT EN FRANCE TE FAIRE SOIGNER...

C'EST GRATUIT


#18 yoyo62000

yoyo62000

    Yata addict

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 19 920 messages
  • Gender:Male
  • Location:France - ARRAS - Pas de Calais (62 000)

Posté 07 novembre 2013 - 16h18

Le bandeur

Il fait nuit le lit est large
En songeant à la décharge
On se réveille en bandant
Et c'est alors que Rosine
Doucement vous prends la pine
Ca fait du bien sur l'moment

Le bandeur est un vieux brave
S'il se présente un coup grave
C'est un rude compagnon
Il a fait maintes ripailles
Et porte plus d'une entaille
De la quéquette aux roustons  

On branle  on suce  on active
La décharge devient vive
Car tous les deux sont adroits
Rosine étant très coquette
Veux lui faire une branlette
Il décharge dans ses doigts

Il est là  couché  superbe
En bandant tout comme un Serbe
Et dédaignant tout secours
Sa bite est toute fumante
Mais dans sa fureur ardente
Il bande  il bande toujours  

Mais la gonzesse éreintée
De foutre est toute engluée
Elle ne peut plus jouir
Le bandeur avec ivresse
Lui saisissant les deux fesses
L'encule alors pour finir   
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du  son.

Image IPB    Image IPB Image IPB Image IPB

Que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir   l'air  con.
  

#19 yoyo62000

yoyo62000

    Yata addict

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 19 920 messages
  • Gender:Male
  • Location:France - ARRAS - Pas de Calais (62 000)

Posté 07 novembre 2013 - 16h18

Le spermatozoïde

Un jour le spermatozoïde
Quittant l'asile de son rouston
S'élança  d'un vol intrépide
Dans le gouffre béant d'un con
La en contournant  la matrice
Il se cacha dans un repli
Et dit maintenant  décharge ou pisse
Je reste là adieu Paris

Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué

Mais après un quart d'heure à peine
Le spermato toujours jouisseur
Entre deux ovules quelle aubaine
Faisait sandwish en connaisseur
Il les enculaient en cadence
Debout couché le dard en feu
Si bien que les anglais en transe
Sur ce défilaient en moins de deux

Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué

Un jour le spermatozoïde
Par les ovules se f'sait branler
Il vit pointer d'un air perfide
L'  bout d'une aiguille à tricoter
Qu'est ce que cette putain cherche à faire
Ah la salope ah la morue
Un peu plus misère de misère
Elle me crevait le trou du cul

Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué

Toutes les aiguilles du monde
Les pures et les spécialités
Les herbes les algues et les sondes
Cédèrent à la fatalité
Le fils du spermatozoïde
Neuf mois après connut le jour
Poussa forçit devint splendide
Dans la couille molle d'un gosse d'amour

Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué

Vingt ans après encore timide
Et tourmenté par le printemps
Le fils du spermatozoïde
Logeait en roupettes d'étudiant
Y se balladait de long en large
Et fait bander le gros braquemard
Et révait de piquer une charge
En brandissant son étendard


Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué

Un jour le spermatozoïde
Quittant l'asile de son rouston
S'élança  d'un vol intrépide
Dans le gouffre béant d'un con
Ca peut durer jusqu'à perpette
Mais finissons là la chanson
Baisons en canard en levrette
Pourvu qu'on remplisse les cons

Pine à la main la main au con
Jusqu'à demain la  pine au con
Voila où ça mène
Qu'il vous en souvienne au gué
Qu'il vous en souvienne au gué
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du  son.

Image IPB    Image IPB Image IPB Image IPB

Que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir   l'air  con.
  

#20 yoyo62000

yoyo62000

    Yata addict

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 19 920 messages
  • Gender:Male
  • Location:France - ARRAS - Pas de Calais (62 000)

Posté 07 novembre 2013 - 16h24

Voilà un poème qui me fait marrer à chaque fois que je le lis:



Le PetUn pet mal contrôlé peut ruiner une vie



Sauf dans les lieux d’aisance, il nous est interdit!



Imaginez un peu: vous pétez à la messe :


Il faut absolument s'accuser à confesse



D'avoir ainsi troublé cette cérémonie


Qui ne peut supporter que le blanc des surplis!



Vous pétez au bureau? Alors il faut veiller


Avec grande attention à l'air renouvelé



Pour ôter les poisons et toute pestilence,


Vaporisez bien vite un doux parfum d’ambiance !



Péter un peu au lit, ce n'est pas interdit,


Mais on ne peut le faire avec n'importe qui:



Il est de gros bougons dont le fier odorat


Décèle illico les parfums scélérats



Qu'un pet incontinent laisse flotter souvent,


Qu'on ne peut supprimer qu'en étant sous le vent!



Vous pensez qu'un long pet est une forfaiture?


Si vous le modulez, bien assis en voiture



En soulevant parfois la fesse, pour changer


Les bruits que fait le vent que vous vous extorquez,



Vous pouvez obtenir des mélodies subtiles


Qui aux yeux des chercheurs de sons sont bien utiles!



N'hésitez pas alors à les enregistrer


Pour, peut-être, un beau jour, trouver célébrité!



Il est des pets mondains qui se veulent discrets


Mais laissent derrière eux l’ambiance parfumée



De mainte porcherie, qui, même bien tenue


Recèle des relents qui manquent de vertu !



De ces pets impromptus et qui vous assassinent


Qu’on affuble, chez nous, du doux nom de « bessine »



On ne peut alléguer qu’ils viennent du voisin


Et tourner les talons comme ça, mine de rien !



Un parfum très puissant nous suit et nous dénonce


Au courroux général, et bien des nez se froncent



Quand, passant auprès d’eux, on laisse s’échapper


Quelques relents d’égouts aux vapeurs sulfurées…



Et ces pets triomphants qui ébranlent les trônes


De ces rois satisfaits qui, par ces bruits, couronnent



Un repas trop copieux où ils ont abusé


De vaillants haricots qu’on nomme flageolets,



Oui, ces pets triomphants sortis de culs augustes


Ne sont pas plus glorieux que ceux que l’on déguste



Quand, assis sur le trône en un beau cabinet,


On se donne la joie de péter en secret !



Péter en compagnie, demande de l’étude


Il ne faut pas non plus en faire une habitude



Et croire que l’on peut péter impunément


Devant de bons amis qui s’offusquent souvent !



Une femme qui pète est mal considérée


Et l’oreille à l’entendre est souvent sidérée



Comme si de ce cul qu’on adore et adule


Il ne devrait sortir que de divines bulles !



On peut gâcher ainsi d’intimes relations


Par un pet impromptu qui sort du cotillon !



Et il faut bien du temps et de l’intimité


Pour se donner, au lit, le plaisir de péter !



Parlons un peu des sons et des modulations


Que le pet bien conduit offre à nos émotions



L’esthétisme du pet n’a pas été chanté


Je m’y efforce ici, pour enfin l’honorer !



Il est des pets fameux qui partent en trompette


Ceux qui sortent soudain alors que l’on s’apprête



A monter à cheval, et qu’écartant les cuisses


On permet à ce pet de s’esbigner en suisse !



Il est des pets flûtés qui sortent, s’éternisent


Et font à tous l’effet d’une petite brise



Légère et court vêtue, agréable à l’ouïe


Et qui ne choquent pas l’oreille de Louis.



Pas plus que les tympans de la chaste Louise


Puisqu’on appelle ainsi ce pet qui s’éternise !



Il est un pet discret que l’on nomme une perle


Qui ne rappelle pas le chant aigu du merle,



Mais qui survient parfois à un petit effort


Qui ne s’attarde pas, et part vite au dehors.



Ces pets –là sont parfaits pour celui qui s’ennuie


Et qui seul au logis entend tomber la pluie !



Il est des pets foireux qui nous couvrent de honte,


Que l’on ne peut nier, et qui du doigt nous montrent



Quand, au pantalon blanc, on voit une auréole


Où que la jupe en fleur a sali sa corolle !



Et le pet qu’on enflamme, y avez-vous songé ?


Ce pet des collégiens dont les yeux révulsés



Voient, de leur postérieur jaillir l’enfer de Dante,


Et rôtissent leurs poils d’une main imprudente !



Joseph Pujol, jadis , au temps du Moulin Rouge


Où s’amusait Lautrec, autant que dans les bouges,



Savait avec ses pets faire venir à lui


Toute la société, des plus grands aux petits !



Il emmagasinait, tout comme une baudruche


De l’air qui, mélodieux, évoquait sans embûches



Les plus beaux instruments : la flûte, le tambour


Contrebasse ou violon… En ses plus beaux atours,



Cet ancien boulanger, un enfant de Marseille


Venait au cabaret expulser ses merveilles



Vêtu d’un habit rouge à la culotte noire


En satin, découpée à l’endroit de l’histoire,



Et qui lui permettait d’éteindre les bougies


A trente centimètres, et de jour, et de nuit !



Qui a pu faire mieux que ce sublime artiste ?


A moins, qu’à l’imiter, vous vous mettiez en piste !


Image IPB


C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du  son.

Image IPB    Image IPB Image IPB Image IPB

Que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir   l'air  con.
  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)